Premiers pas du projet européen Novacons pour dynamiser le secteur du Bâtiment en Navarre - Nouvelle Aquitaine

Premiers pas du projet européen Novacons pour dynamiser le secteur du Bâtiment en Navarre - Nouvelle Aquitaine

10-02-2017
Share

Tudela accueille le premier atelier de travail de ce projet européen promu par la Fundación Laboral de la Construcción de Navarra, la Mairie de Tudela et le Cluster Bateko. Dans ce cadre, les principaux acteurs du secteur ont apporté leurs idées afin de promouvoir la filière.

Tudela, 10 février 2017. -Des représentants d'entreprises, syndicats, institutionnels, associations professionnelles et des centres de formation se sont réunis à Tudela pour le premier atelier de travail du projet européen Novacons. Lors de cette rencontre, les participants ont pu prendre connaissance des résultats du diagnostic quantitatif et qualitatif du secteur de la construction en Navarre. Ce diagnostic a été réalisé après plusieurs mois d'étude, par les partenaires de Novacons -projet appartenant au programme Interreg Poctefa et cofinancé par le Fond Européen de Développement Régional (Feder)-, Fundación Laboral de la Construcción de Navarra, la Mairie de Tudela et le Cluster Bateko.

Cette première radiographie a montré devant la vingtaine de participants présents la perte de 30% des entreprises et le 50% des emplois dans la zone Navarre-Aquitaine au cours de la dernière décennie. Suite à ce diagnostic, les participants ont apporté leurs idées pour la conception d'une stratégie globale de développement de la filière du bâtiment dans la zone Navarre-Aquitaine, en termes d'innovation technique, organisationnelle et pédagogique. Prochainement, un deuxième atelier aura lieu avec les agents du secteur de Pampelune.

Forces pour la dynamisation du secteur
Les participants du premier atelier Novacons ont fait ressortir les opportunités sur lesquelles devrait s'appuyer la future stratégie de dynamisation du secteur, ainsi que les besoins à respecter afin que l'évolution soit durable.

Les acteurs impliqués ont souligné les forces suivantes : la demande croissante d'une construction plus durable, intelligente et adaptée aux limites de la population, une rénovation efficace énergétiquement, les énergies renouvelables. Enfin, les engagements pris par les entreprises qui ont su surmonter la crise et commencent à progresser grâce à de nouvelles formes de compréhension du secteur.

Amélioration de la formation et du système de travail
D'autre part, lors de cette première rencontre, les participants ont souligné l'importance d’adapter et moderniser les connaissances techniques des professionnels du secteur. Elles concernent en particulier la réhabilitation et la réglementation (passive house ou bioclimatisme), les compétences sociales et de communication, l’amélioration des systèmes d'organisation et de planification pour diminuer les coûts d'exécution sur chantier. Enfin, ces connaissances abordent également l'incorporation de nouveaux systèmes et des matériaux constructifs plus efficaces dans les processus.

De plus, cette rencontre a soulevé deux enjeux à venir du secteur du bâtiment : améliorer la réputation du secteur du bâtiment en Espagne qui est lié à la crise, la spéculation et l'économie souterraine; et augmenter la présence des femmes.

Formation, réhabilitation et bonnes pratiques.
Tout au long du projet Novacons, jusqu'à sa fin en Juin 2018, cinq autres ateliers de travail seront organisés avec des acteurs du Bâtiment : la prochaine rencontre se déroulera dans quelques semaines à Pampelune.

Ces évènements ont lieu au cours de la première phase de ce projet européen qui vise à promouvoir l'innovation et la qualification professionnelle du secteur de la construction dans les territoires transfrontaliers d'Aquitaine et Navarre.

Pour cela, les promoteurs du projet ont également prévu la réalisation de plusieurs expériences pilotes. L’une centrée sur la formation et l'autre sur la réhabilitation des murailles du Cerro de Santa Bárbara, à Tudela. Jusqu'au 24 février l'appel d'offres est toujours ouvert pour la rédaction du projet, pour un montant de 50.000 euros, publié récemment par la Mairie de Tudela.

Enfin, Novacons vise à créer un Centre Virtuel Distribué Transfrontalier, qui permettra d'observer, partager et diffuser les bonnes pratiques en termes d'innovation dans le Bâtiment.

Sur Novacons
Novacons est un projet européen promu par la Fundación Laboral de la Construcción de Navarra, la Mairie de Tudela et le Cluster Bateko, et compte sur la collaboration de la Communauté de Travail des Pyrénées. Le budget pour le développement du projet est de 1,5 millions d'euros -989.906 euros cofinancés par le fond européen Feder, à travers le programme Interreg Poctefa- sur une période d'exécution allant jusqu'à Juin 2018.